A la recherche du croissant perdu

Bonjour mes frenchies,

J’espère que vous allez bien. Malgré un concert plus que mouvementé hier soir (je vous raconterai tout cela en détails), tout va bien pour moi : le weekend dernier, j’étais à Paris. Oui, Paris !! En 2h30 à peine, l’Eurostar vous permet de rejoindre la Gare du Nord depuis St Pancras International alors pourquoi s’en priver ?

Je n’étais pas venue dans la capitale depuis plus de deux ans et je dois dire que je n’ai pas été déçue. Quoi qu’il arrive, Paris reste toujours aussi belle et unique. C’était l’occasion pour moi de rendre visite à des amis que je n’avais pas revus depuis trop longtemps, en prime, le temps était particulièrement clément, que pouvais-je espérer de plus ?

Pêle-mêle, j’ai eu l’occasion de (re) voir Paris by night, la place Vendôme, Notre-Dame, le Marais et ses expos, St Germain et ses librairies, les marchés de Noël et bien évidemment Montmartre, quartier si cher à mon cœur ❤

Ce weekend, ma mission première était pourtant de gouter un croissant Gontran Cherrier ! (Jerem, c’est pour un croissant! lol) Le célèbre boulanger possède plusieurs enseignes dans la ville mais je vous conseillerai tout de même de vous rendre rue Caulaincourt pour avoir une chance de le croiser et de déguster ses meilleurs produits…

15401029_10154799683458708_2908953848751587276_n

Si vous souhaitez « chiller », jouer aux échecs, ou juste boire un café crème/noisette/latte, il faudra vous rendre chez Nuage, 14 rue des Carmes. Le lieu, plutôt discret, propose des forfaits à l’heure et à la journée avec boissons à la carte et « buffet en-cas » illimité.

Traverser la Manche pour se rendre dans une librairie anglaise ? Pourquoi pas ! Si vous êtes à la recherche d’un livre rare dans la langue de Shakespeare, je vous propose Shakespeare & Co, non loin de Notre-Dame. La boutique, très visitée et ouverte jusqu’à 23h, offre un choix non négligeable de romans, le tout dans un décor fort agréable.

Paris, c’est aussi des prix exorbitants (7euros pour un cappuccino !), des vendeurs qui vous reprochent de n’acheter que deux cartes postales, des terrasses chauffantes surchauffées, des serveurs dont la réputation légendaire n’est plus à faire…Mais on oublie bien vite ces points négatifs une fois que l’on entrevoit Madame Eiffel dans la beauté du ciel.

Par contre, si vous souhaitez vivre un moment féérique pour les fêtes de Noel, passez par la case London, les britanniques restent les champions incontestés.

A Paris, je n’ai pas eu le temps de me rendre au Père-Lachaise (un jour j’y arriverai !), de visiter l’expo Oscar Wilde, d’aller au théâtre mais ce n’est que partie remise. Je n’attendrai pas si longtemps pour revenir.

Mais en attendant, direction Amsterdam !

A très vite mes frenchies xxx

Publicités

6 réflexions sur “A la recherche du croissant perdu

  1. Paris reste Paris, un endroit qu’on aime de façon inconditionnelle ! Même si les serveurs ne sont pas au top, même si le café est plus cher qu’ailleurs, il y a toujours beaucoup plus de positif pour nous ravir les yeux et les souvenirs. Je crois que c’est la même chose pour Londres, Amsterdam, etc… 🙂 Je n’ai pas encore goûté le croissant de Gontran mais je n’oublierai pas la prochaine fois.

    Aimé par 1 personne

  2. Idem je n’ai toujours pas visité le cimetière du Père Lachaise… Par contre j’espère vraiment visiter l’expo Oscar Wilde ce mois-ci.
    Shakespeare and co, librairie emblême du film de Linklater Before sunshine, c’est la librairie dans laquelle se retrouvent les personnages neuf ans après…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s